Pour un fonctionnement correct, une installation de réfrigération doit garantir que les échangeurs de chaleur produisent des réfrigérants exempts d'air et de tout autre gaz non condensable. En présence d'air, celui-ci forme un film calorifuge sur la surface interne des serpentins. En pratique, cela réduit la taille du condenseur. Pour compenser cette situation, la température et la pression du gaz réfrigérant doivent être augmentées, et cela a un coût.

Pourquoi ? Une pression supérieure entraîne l'augmentation des coûts de consommation électrique du compresseur et implique d'utiliser davantage d'eau de refroidissement, ce qui est également coûteux. Une pression de refoulement excessive implique un filtrage plus important au niveau des roulements et des moteurs d'entraînement, des courroies et des joints d'étanchéité, ce qui conduit à une défaillance prématurée de ces composants. De plus, l'augmentation de la pression entraîne une augmentation de la température, ce qui réduit le cycle de vie des vannes du compresseur et augmente la consommation d'huile de lubrification.

La solution consiste bien sûr à purger l'installation afin d'évacuer tout l'air indésirable et les autres gaz non condensables. Les développements et améliorations des purgeurs de réfrigération Armstrong ont permis des gains d’énergie, de temps et d’argent considérables.